Nina Métayer créée la galette “rosace” en hommage à Notre-Dame de Paris

Pour célébrer l’Épiphanie, la talentueuse cheffe pâtissière Nina Métayer a souhaité rendre hommage à Notre-Dame de Paris. Elle a reproduit sur le feuilletage de sa galette, la célèbre rosace gothique de la cathédrale. Un chef d’œuvre sculptural et gourmand.

Nina Métayer, originaire de la Rochelle est une pâtissière française renommée. Elle a officié dans de prestigieuses maisons parisiennes (Le Meurice, Le Raphaël, le Grand Restaurant, Café Pouchkine) et travaillé chez des grands chefs comme Jean-François Piège. Elle a été élue Meilleure Cheffe Pâtissière en 2016 (Le Chef) et en 2017 (Gault et Millau). La jeune femme est aujourd’hui installée à Londres où elle a ouvert sa propre adresse. Très affectée par l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril dernier, elle a souhaité rendre hommage à la cathédrale en créant pour l’Epiphanie une galette représentant la grande rosace du célèbre édifice. A partir d’une photo et avec l’aide d’un logiciel, elle a dessiné le vitrail en trois dimensions. «J’ai passé quelques nuits blanches à m’amuser avec les limites de mon imprimante 3D pour réaliser le moule en silicone» confie-t-elle. Cette galette des rois inédite envoûte. Ronde et gourmande, l’artiste pâtissière a souhaité lui apporter une distinction gustative et une qualité incomparable. «Je voulais vraiment qu’elle garde le goût d’un dessert de partage». Pour le feuilletage façonné à la main, elle a utilisé du beurre AOP Charente-Poitou qui apporte un délicieux petit goût de noisette qui enchante le palais. A l’intérieur, la générosité en bouche est équilibrée par une crème d’amandes épaisse et moelleuse. On se délecte de son goût authentique et singulier aux notes subtiles de frangipane et de cannelle. Pour la déguster, il ne sera pas nécessaire d’aller outre-Manche. En effet, la galette des rois «rosace» sera proposée en édition limitée dès le 4 janvier 2019 à la boulangerie The French Bastards, 61, rue Oberkampf à 75011 – Paris (40 €). Sachez enfin, qu’une partie de l’argent issu des ventes, sera reversée aux familles des sapeurs pompiers de Paris qui ont permis de circonscrire l’incendie.