Le château de Fontainebleau vient d’acquérir la commode de la chambre de Louis XV pour 1 million d’euros

Cette commode, d’une extrême rareté, était le dernier meuble de Louis XV encore conservé en France en mains privées. La commode, qui fait partie de la meilleure production de Gilles Joubert (1689-1775), ébéniste de Louis XV entre 1751 et 1775, fut livrée au Garde Meuble en 1754, accompagnée d’une autre (disparue) presque identique. Installées dans la chambre…

Continuer la lecture

Un géant au Château de Cheverny le 11 juin…

Ayant rouvert leur domaine au public, les propriétaires du Château de Cheverny réservent une nouvelle surprise aux visiteurs, à partir du jeudi 11 juin. Une sculpture monumentale de Michel Audiard, artiste tourangeau apprécié dans le monde entier, sera installée dans les jardins jeudi en fin de matinée. Cette sculpture de 3,50 mètres de hauteur représente un chien de chasse….

Continuer la lecture

Réédition de l’authentique Eau de Cologne de l’Empereur Napoléon 1er

La société Gestor SAS-Les Parfums Historiques, lance la réédition de la célèbre Eau de Cologne qu’utilisait Napoléon 1er lors de son exil sur l’île de Sainte Hélène. Grâce aux talents de Jean Kerléo, célèbre «nez» français, l’Osmothèque de Versailles a pu recréer la formule originale et faire revivre cette eau si précieuse. Dans les années…

Continuer la lecture

La montre «Armistice» Col&MacArthur série limitée à 1918 unités

Pour commémorer l’anniversaire de la fin de la Première guerre mondiale, Col&MacArthur ont créé la montre « Armistice », une collection diffusée à 1918 exemplaires numérotés. La marque Col&MacArthur a été fondée en juillet 2013 par le jeune trentenaire liégeois, Sébastien Colen, et son associé bijoutier d’origine anglaise, lain Wood. Leur passion commune pour l’horlogerie les a…

Continuer la lecture

Restaurée et remeublée, la Maison de la Reine ouvre ses portes au Château de Versailles

La Maison de la Reine ouvre ses portes au public le 12 mai 2018, grâce au mécénat de Dior. Située au cœur du Hameau construit par Richard Mique pour Marie-Antoinette, entre 1783 et 1787, la bâtisse nécessitait une restauration complète. Celle-ci a été accompagnée d’un remeublement, selon le plus ancien état historique connu, celui conçu…

Continuer la lecture